Cameroun-Politique : Penda Ekoka trahit Paul Biya pour rejoindre Maurice Kamto

0
269
Christian Penda Ekoka
Le conseiller du cabinet civil de la présidence de la république, vient de se rallier au « Mouvement pour la Renaissance du Cameroun » (MRC).
A quelques heures du lancement officiel de la campagne électorale, la tension monte. Les alliances entre les partis politiques se multiplient. Certains dignitaires choisissent de changer de chapelle politique. C’est justement dans ce dernier registre, que s’inscrit Christian Penda Ekoka, économiste et ancien conseiller technique au cabinet civil de la Présidence de la République. L’homme vient de se rallier à Maurice Kamto, et a tenu un point de presse le 20 septembre 2018, pour le signifier.
Ce ralliement fait suite à plusieurs autres évènements, notamment des déclarations choquantes de cet économiste chevronné, à l’endroit du chef de l’Etat Paul Biya et du régime en place. L’ancien militant du « Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais » (RDPC), a longtemps fait des propositions au leader du parti au pouvoir, sans être pris en considération, précise-t-il : « J’ai suggéré au Président de créer une cellule de suivi de ses instructions, car entre ce qu’il valide et ce qui est implémenté, il y a une grosse différence ».
Ce franc parlé et son penchant pour la dénonciation de la mauvaise gouvernance, a favorisé sa mise en quarantaine par l’ancien « Directeur du Cabinet Civil » de la présidence (DCC). Certaines sources révèlent que, Christian Penda EKoka n’a plus accès au Palais de l’Unité, son lieu de service, depuis mai 2017. Pour cause, son badge d’accès a été désactivé, sur instruction du général de « Division de la Sécurité Présidentielle » (DSP), Ivo Desancio.
Le conseiller à la DCC de la Présidence soutient aujourd’hui l’opposant Maurice Kamto, en refusant de quitter son poste pour autant. Il dit avoir été nommé par décret présidentiel, et seul ce même document doit l’enlever de ce poste.
Il est important de rappeler que Maurice Kamto aujourd’hui opposant au régime Biya, a été membre du gouvernement pendant sept ans. Il avait démissionné de son poste lorsqu’il a senti ses intérêts menacés. Dès lors, l’on s’interroge sur le statut de Penda Ekoka. L’ancien DCC avait-il prévu le changement de camp brusque du conseiller ? Penda Ekoka désormais opposant du régime, pourra-t-il vraiment continuer à poursuivre ses fonctions à la présidence de la république? Évidement que des réponses négatives fusent à la suite d’une telle question.
Joseph Julien Ondoua Owona

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here