Cameroun-Présidentielle 2018 : Muna-Kamto coalition invalide

0
117
Erik Essousse
ELECAM a rejeté le ralliement des deux partis d’opposition avec des raisons claires
Le Directeur Général de l’instance en charge des élections au Cameroun Essousse Erik a rendu public un communiqué de presse, il y a moins de 24 heures. Dans  le document ,  il explique les raison du refus de la coalition entre Akere Muna candidat du « Front Populaire pour le Développement » (FPD) et Maurice Kamto candidat du « Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC).
Selon le communiqué du DG, en l'état actuel des choses, « il n'est pas possible matériellement de procéder au retrait des bulletins de vote d'un candidat déjà imprimés et acheminés dans les bureaux de vote ».  Or, dans une correspondance à lui envoyé à ELECAM, Me Akere Muna demandait expressément que les bulletins de vote de son parti FPD ne soient pas mis à la disposition des électeurs dans tous les bureaux de vote. Chose qui ne sera donc pas possible si l’on s'en tient au courrier.
« Aucune procédure de désistement ou de retrait de candidat n’est prévue dans la loi électorale après la procédure d’acceptation des candidatures par le conseil Électoral et validée par le conseil constitutionnel. Bien plus à moins de 24 heures de l’ouverture du scrutin », précise Dr Essousse.
Pourtant l'annonce de la coalition entre Maurice Kamto et Akere Muna a été très bien accueillie par les partisans des deux camps. L'espoir d'une probable alternance au sommet de l'Etat au soir du 7 octobre pointait déjà à l’horizon pour nombre d'entre eux.
Ulrich Mmala

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here