Cameroun: le Magistrat Paul Ayah Abine, « il est évident que Maurice KAMTO n’a rien fait de plus que ce que la loi permet »

0
6765
Le Magistrat Paul Ayah Abine
 Le magistrat Camerounais hors hiérarchie a fait une déclaration le 09 octobre 2018, par rapport à la sortie de Maurice Kamto.
 Malgré le fait que seule la cours constitutionnelle ait le droit et le devoir de proclamer les résultats du scrutin présidentiel, le candidat Maurice Kamto, enseignant de droit, s’est tout de même déclaré vainqueur de  l’élection du 7 octobre 2018. C’était lundi dernier, au lendemain de la tenue du scrutin. Ainsi, la sortie médiatique du candidat du MRC continue de faire l’objet de débats.
D’après Ayah Paul Abine,  « en droit, la conduite du professeur Maurice Kamto n’est pas répréhensible. Il a intelligemment choisi ses termes ! ». Aussi, le professeur Maurice Kamto n’aurait pas transgressé de loi en se déclarant vainqueur de l’élection présidentielle. Puisque, « la loi (le code électoral dans ce contexte) rend obligatoire le fait que les résultats de chaque bureau de vote soient rendu public sur place à la fermeture des bureaux de vote ». Ce qui signifie que les résultats sont proclamés dans chaque bureau de vote. Par conséquent, Maurice Kamto a tout simplement repris les scores publiés dans les bureaux de vote. De même, le magistrat précise que : « Rendre publique son score brut lors des élections en terme subtils (sans préciser le score en chiffres) ne faisait que répéter ce que les bureaux de vote avaient déjà légalement fait ». Aussi, le fondateur de l’association « Justice For All » ajoute qu’ « en ce qui concerne les déclarations faites le 08 octobre 2018 par le professeur Maurice Kamto, il est évident qu’il n’a rien fait de plus que ce que la loi permet ».
Même si les dires du magistrat justifient les agissements du candidat du MRC, ils n’expliquent pas pour autant, les sorties médiatiques inquiétante de Kamto : dénonciations des tentatives de fraudes,  appel des populations à défendre la victoire du MRC entre autre.
La Rédaction

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here