Cameroun-Présidentielle 2018: un prêtre catholique appelle à la mobilisation populaire

0
146
Le Père Ludovic LADO
C'est l'essentielle de la déclaration rendu public ce 09 octobre à N'djamena par le "Cameroon Patriotic Diaspora" (CPD) dirigé par le prêtre Jésuite Ludovic LADO.
Ci-dessous l'intégralité de la déclaration du CPD
Au lendemain de l’élection présidentielle du 07 octobre 2018, le Cameroon Patriotic Diaspora (CPD) prend, tout d’abord acte de l’engouement suscité par cette consultation auprès d’une certaine frange de la population dans les régions « francophones » du Cameroun. Le CPD félicite les différents candidats de l’opposition pour la mobilisation qu’ils ont su créer autour de cette élection bien que, pour protester contre le manque de transparence qui a toujours émaillé les élections au Cameroun, la grande majorité des Camerounais en âge de voter avait tourné le dos à ce processus électoral en refusant de s’inscrire sur les listes électorales.
La position du CPD sur cette élection a toujours été claire: pas d’élections dans un pays divisé en deux et pas d’élections sans Dialogue National inclusif préalable pour résoudre la crise anglophone, reformer les institutions et notamment la loi électorale. Le CPD déplore donc que cette élection se soit déroulée uniquement dans le « Cameroun francophone », excluant de facto nos compatriotes des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest (NO-SO) ravagées par une guerre civile meurtrière. Une telle élection, illégitime, constitue un mépris pour nos compatriotes anglophones, et consacre la partition de fait du pays.
En dépit de ces réserves formulées par le CPD, et malgré que le processus électoral totalement vicié et contrôlé par le régime corrompu de Paul Biya ne garantisse aucune transparence, certains de nos compatriotes ont misé sur cette élection pour chasser le vieux tyran du pouvoir !
Tout en restant entièrement fidèle à sa logique du Dialogue National Inclusif, le CPD tient à exprimer sa solidarité avec les Camerounaises et les Camerounais qui ont voté le 07 octobre contre le régime dictatorial sanguinaire de M. Paul Barthélemy Biya, et qui se mobilisent actuellement pour défendre leurs votes. Le CPD les appelle à maintenir intacte leur mobilisation jusqu’à la défaite totale de ce régime. Le CPD se tient à leurs côtés dans cette mobilisation et prendra toute sa place dans la lutte contre un hold-up électoral par le régime minoritaire néocolonial du RDPC.
Le CPD appelle le régime antipopulaire de Paul Biya à respecter le vrai verdict des urnes afin d’éviter au Cameroun de s’enfoncer dans un conflit postélectoral qui allongera la liste des nombreux conflits dans lesquels le Cameroun est déjà enlisé depuis des années.
Le CPD appelle toutes les Forces démocratiques, et l’ensemble des Camerounais, qu’ils aient voté ou non, à se rassembler pour chasser le régime crépusculaire de Paul Biya du pouvoir, condition indispensable pour la tenue d’un Dialogue National Inclusif devant aboutir à l’émergence d’une véritable démocratie et la construction d’un véritable Etat de droit au Cameroun.
Le CPD s’engage à entreprendre toute action nécessaire pour défendre l’expression populaire du 07 octobre, ainsi que soutenir et maintenir cette mobilisation jusqu’à la chute totale du régime Biya.
Vive le changement ! Vive le vaillant peuple camerounais ! Vive le Cameroun ! Vive l’Afrique !
Fait à N’Djamena, le 09 octobre 2018
Pour le CPD, Le Père Ludovic LADO

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here