Fusillade en Californie : douze personnes tuées, le tireur identifié

0
3
Douze personnes sont mortes dans la fusillade qui s'est déroulée mercredi soir dans un bar-discothèque de la banlieue de Los Angeles. Le tireur est mort à l'intérieur.
L'ESSENTIEL
Un homme armé a ouvert le feu mercredi soir dans un bar bondé de Thousand Oaks, près de Los Angeles dans le sud de la Californie, tuant douze personnes avant de lui-même trouver la mort, ont annoncé les autorités locales. Le tireur a fini par être identifié par les enquêteurs. Il s'agit de Ian David Long, un ancien soldat de 28 ans qui avait servi dans le corps d'élite des Marines, a précisé le sherif du comté de Ventura, ajoutant qu'il se serait suicidé. "Nous n'avons aucune idée de ses motivations", a-t-il souligné
L'homme avait fait irruption peu avant 23h30 (heure locale) dans le Borderline Bar and Grill, qui accueillait au moment du drame une soirée étudiante à laquelle "plusieurs centaines" de jeunes devaient prendre part, a déclaré le capitaine Garo Kuredjian, des services du shérif du comté de Ventura.
Douze morts dont un policier
Le shérif de ce comté de la périphérie de Los Angeles, Geoff Dean, a indiqué lors d'une conférence de presse que 12 personnes avaient été tuées pendant la fusillade, dont un policier parmi les premiers arrivés sur les lieux. Touché de plusieurs balles à son entrée dans le bar, il est mort quelques heures plus tard à l'hôpital. Le tireur est également mort, a précisé le shérif Dean, soulignant qu'il se refusait à le comptabiliser parmi "les victimes".
Sur place, de nombreuses familles cherchaient à retrouver la trace de leurs proches qui se trouvaient à l'intérieur du bar, à l'instar de Jason Coffman, sans nouvelles de son fils Cody, 22 ans. "La dernière fois que je l'ai vu, il m'a dit au revoir et se rendait au Borderline", a-t-il expliqué aux journalistes, des sanglots dans la voix. Quelques minutes plus tard, Jason Coffman recevait un appel téléphonique et fondait en larmes.
 Le bilan comprenait en outre un nombre indéterminé de blessés, admis dans plusieurs hôpitaux de la région. Selon le Los Angeles Times, 18 personnes étaient soignées après s'être blessées en s'échappant du bar au beau milieu de la fusillade, mais il ne s'agit pas de blessures par balles dans leur cas. Les motifs du tireur, dépourvu de papiers d'identité et vraisemblablement identifié grâce à ses empreintes et ses nombreux tatouages, restaient indéterminés mercredi matin.
Le tireur identifié comme un ancien soldat de 28 ans
Le suspect, qui se serait suicidé, s'appelait Ian David Long, a précisé le shérif, ajoutant qu'il avait servi dans le corps d'élite des Marines. "Nous n'avons aucune idée de ses motivations", a-t-il souligné tout en précisant qu'il n'y avait "aucune indication" qu'il avait ciblé des employés. "Nous avons eu plusieurs contacts avec lui au fil des ans, pour des incidents mineurs, un accident de la route", a-t-il relevé. Et il avait été victime de coups dans un bar en janvier 2015, mais ce n'était pas l'établissement visé mercredi soir.
Plusieurs témoins qui se trouvaient dans le Borderline Bar and Grill ont décrit un individu imposant, entièrement vêtu de noir, portant une "barbe" ou le visage masqué par un foulard noir selon les cas, et tenant une arme de poing de gros calibre. "Nous ne savons pas s'il y a un lien terroriste ou pas. Rien ne me conduit, moi ou le FBI, à penser qu'il y a un lien terroriste", a expliqué le shérif Geoff Dean.
Le bar organisait tous les mercredis des soirées étudiantes, ouvertes aux jeunes de plus de 18 ans, alors qu'il faut le plus souvent avoir 21 ans - l'âge légal pour boire de l'alcool - pour entrer dans un bar aux États-Unis. Le shérif a estimé que les victimes avaient probablement entre 21 et 26 ans.
Europe 1

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here