Cameroun-Transport aérien : L’aéroport de Yaoundé-Nsimalen vers la certification (Dixit le MINTRANSPORT)

0
45
De ce fait, Jean Ernest Ngalle Bibehe Massena a mis sur pied un comité chargé d’accompagner les Aéroports du Cameroun, en vue de la mise aux normes de l’aéroport international de Yaoundé Nsimalen.
En parlant des certifications des aéroports internationaux, Jean Ernest Ngalle Bibehe Massena, le Ministre des Transports (MINTRANSPORT) a fait un certain nombre d’annonces allant dans ce sens et laissant présager un avenir plutôt radieux pour l’aviation civile camerounaise. Desdites annonces, il ressort que Yaoundé-Nsimalen sera bientôt certifié. «Cette certification est attendue pour le mois de décembre courant, et l’implication de tous est nécessaire pour y parvenir», a déclaré le MINTRANSPORT.
L’annonce de la certification prochaine de l’aéroport de Yaoundé-Nsimalen a été faite au cours de la cérémonie d’ouverture de l’atelier de renforcement des capacités des personnels en charge de l’aviation civile, lundi 3 décembre 2018. Ledit atelier qui s’est ouvert dans la capitale regroupe les personnels des transports en charge de l’aviation civile. Il vise à doter les intervenants de capacité dans la conduite des enquêtes techniques, des connaissances relatives aux normes et pratiques dans l’investigation sur les accidents d’aéronefs. Il sera également question pour les participants d’être édifiés sur la mise en place d’un système national indépendant d’investigation sur les accidents d’aéronefs entre autres.
Ces travaux vont par ailleurs permettre aux participants d’être formés sur la certification des aérodromes  et la conduite des enquêtes techniques d’accidents et d’incidents graves d’aéronefs. «L’Organisation internationale de l’aviation civile a fait des prescriptions à tous les Etats membres, leur demandant de certifier les aérodromes et de mettre sur pied un mécanisme fiable pour la conduite des enquêtes d’aviation civile. Il est urgent pour nous de suivre le pas. L’accent sera mis sur la certification des aérodromes», a expliqué Myspa Martiale Samnick, le chef de la division de l’aviation civile au Ministère des Transports.
Pour brièvement parler de l’Aéroport international de Yaoundé-Nsimalen il faut savoir qu’il a été mis en service en 1991.Il est situé à Nsimalen. Il est classé 2ème aéroport compte tenu du nombre de passagers et du fret traités. En 2017, on y a enregistré un Trafic de 493.000 passagers. Le 18 juin dernier alors qu’il y effectuait une visite de travail, le Ministre des Transports avait déclaré en parlant des questions sécuritaires: «nous sommes rassurés, nous avons procédé à des tests de vérification, nous avons profité également pour montrer aux usagers que la sécurité n’est pas une question à prendre à la légère. Quand vous allez en Europe on vous demande d’enlever vos chaussures, votre ceinture, votre veste, ce n’est pas humiliant, c’est tout simplement pour s’assurer que vous êtes dans un endroit saint, un endroit sécurisé».
Aux usagers de cet Aéroport international, l’une des principales portes d’entrée dans la capitale, Yaoundé, le Ministre des transports avait insisté sur la nécessité de «leur faire comprendre que les dispositions qui sont mises en place visent tout simplement à s’assurer de la parfaire maîtrise des règles sécuritaires surtout des normes».
A.C.P.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here