Cameroun-Insécurité : Le commandant de la Brigade de Belel démis de ses fonctions

0
150
Belel, dans le département de la Vina, région de l'Adamaoua au Cameroun
L’information est au cœur des débats dans cet arrondissement du département de la Vina, région de l’Adamaoua.
Depuis plusieurs mois, la ville de Belel est en proie aux enlèvements et attaques des personnes armées. Les grands éleveurs de la localité, les opérateurs économiques et plusieurs autres personnalités et enfants, sont devenus les cibles des assaillants souvent lourdement armés. Ils tuent des personnes, kidnappent d’autres et mettent le feu dans le coin, lors de leurs passages.
Les interventions des forces de défense, se sont plusieurs fois avérées insuffisantes. Ainsi loin de rassurer la population, les affrontements violentes et échanges de coups de feu entre l’armée et ces terroristes, font plutôt paniquer les habitants qui partent de l’arrondissement tous les jours.
Autant de choses, qui font croire aux populations et à l’autorité municipale, que les forces de sécurité ne jouent pas pleinement leur rôle. Ces accusations de la population de Belel, sont à l’origine de la suspension du Commandant de la Brigade de Gendarmerie de la localité.
Selon le gouverneur de la région de l’Adamaoua, Kildadi Taguiéké Boukar, c’est une « mesure prise à titre conservatoire, dans l'attente des conclusions d'une enquête en cours ».
A lire : Les preneurs d'otages tuent
A lire aussi : Guerre entre le Maire de Belel et le Gouverneur de l'Adamaoua
 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here