Tanzanie : Sauti za Busara, le plus grand festival musical d’Afrique de l’Est

0
77
Pendant quatre jours, jusqu'au 10 février 2019, Stone Town, à la fois le centre-ville et vieux quartier de Zanzibar, résonne au son des musiques du Sauti za Busara (Sons de la sagesse).
Chaque année, 20 000 personnes participent aux festivités.
Cette 16e édition va accueillir une cinquantaine de groupes, soit près de 400 artistes venus de 20 pays du continent, de l'Algérie à l'Afrique du Sud, de la Côte d'Ivoire au Kenya.
Le BBC World Service, l'un des diffuseurs de programmes radio les plus connus au monde, considère cet événement musical comme l’un des meilleurs d’Afrique.
Mais les groupes tanzaniens ne sont pas oubliés avec les formations musicales Wamwiduka Band et SKide.
Des artistes engagés, comme Faith Mussa (Malawi) ou Fadhilee Itulya (Kenya), mais aussi BCUC et Fid Q, vont profiter de cette tribune pour diffuser des messages en faveur de la paix et des droits de l'Homme.
"Même si un festival ne peut pas changer complètement la société, nous nous associons à des partenaires locaux et mondiaux pour promouvoir le dialogue, changer les mentalités et encourager les actions en faveur d'une bonne gouvernance", explique le président du festival, Yusuf Mahmoud, sur le site Music in Africa.
Si Tausi Women’s Taarab (Zanzibar), Asia Adani (Soudan), Jackie Akello (Ouganda) et Lydol (Cameroun) sont des groupes féminins, le seul regret de Yusuf Mahmoud est de ne pas avoir pu sélectionner plus de femmes. La diversité et l'égalité entre les sexes font partie des valeurs défendues au Sauti za Busara.
Ce festival est aussi un moyen pour tous les professionnels artistes, managers, producteurs de la musique de se rencontrer lors des "Movers and Shakers", des plateformes de networking, ajoute Yusuf Mahmoud.
Européens, Américains, Japonais ou Africains, les touristes viennent du monde entier pour assister à cette manifestation. Celle-ci, devenue au fil des années la principale attraction du pays, est une source importante de revenus pour l'économie tanzanienne

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here