Cameroun-Clandestinité : Le gouvernement annonce la fermeture des auto-écoles

0
347
Jean Ernest Ngalle Bibehe, Ministre camerounais des transports
Plus d’une centaine d’auto-école exerçant sans agreement, seront fermées selon le ministère Camerounais des transports.
C’est après l’ouverture d’une enquête ordonnée par le ministre des transports, Jean Ernest Ngalle Bibehe, que les auto-écoles détenteurs des faux agréments, ont été démasquées. Une action menée dans le cadre de la réforme du circuit d’obtention du permis de conduire, visant à assainir le fichier des auto-écoles au Cameroun.
D’après le communiqué annonçant la fermeture de ces centres de formation à l’obtention des permis de conduire, des sanctions ont aussi été prises contre les propriétaires de ces structures.
Le Ministère des transports qui soutient que 70% des accidents de la circulation au Cameroun sont causés par les chauffeurs, estime que de nombreux conducteurs sont mal formés à cause de ce type de structure. 2.200 morts en moyenne sont causés par ces accidents, indique le ministère des Transports qui mise sur une bonne qualité de la formation pour inverser cette tendance.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here