Cameroun-Incendie de l’hôpital de Kumba : Des témoignages troublants à Mimi Mefo

0
137
Pendant qu’on attend d’avoir les résultats de l’enquête sur l’incendie survenue dans la nuit du 10 au 11 février 2018, à l’hôpital de Kumba dans la région du Sud-Ouest, la journaliste Mimi Mefo apporte quelques informations sur les présumés coupables de cet acte.
Sur sa page facebook, la consœur relate succinctement et froidement ce qui s’est passé dans la ville de Kumba, chef-lieu du département de la Meme, en s’appuyant sur les témoignages qu’elle a pu glaner jusqu’ici.
Selon le bilan officiel, 4 patients sont décédés au cours de cet incendie, 5 véhicules brûlés, et plusieurs bâtiments de l’hôpital, consumés par les flammes. Deux des victimes ont déjà été identifiée, les autres pas encore.
Mimi Mefo info révèle que parmi les témoignages recueillis, un des patients encore apeurés, raconte que « les amba boys sont entrés à l’hôpital. Nous avions peur, mais curieusement ils nous ont demandé de sortir ». Un autre témoin interrogé, se veut plutôt catégorique : « Les amba boys ne peuvent pas attaquer un hôpital où leurs proches ou eux-mêmes sont constamment emmenés pour recevoir des soins. En plus le fait s’est produit au moment où seul les militaires sont en patrouille ».
On lit également sur la page de la consœur, qu’un officier de la gendarmerie ayant requis l’anonymat, affirme que « l’hôpital aurait été incendié par des militaires, parce que des combattants sécessionnistes y sont souvent soignés ».
En attendant de faire toute la lumière sur cet incendie, une enquête a été ouverte.
A.K.N.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here