Cameroun-Education : Le leader des universités en Afrique, s’ouvre aux jeunes de Yaoundé

0
215
Sibelle, étudiante à l'université de Strathmore au Kenya, depuis janvier 2019, raconte son expérience aux potentiels prochains apprenants de cette école supérieures.
Le Hilton hôtel de la capitale politique du Cameroun, a servi de cadre ce samedi 6 avril 2019, à une journée portes ouvertes.
Des centaines d’aspirants à une carrière académique de qualité et un avenir prometteur ont pris d’assaut la salle des conférences du 10ième étage de l’hôtel Hilton pendant presque toute la journée. L’université de Strathmore présentait ses offres sous une forme de série de conférence.
Prenant la parole au cours du premier exposé de la journée, la responsable de cette université privée située à Nairobi au Kenya, a précisé qu’il s’agit d’une institution spécialisée en science technologique et commerce (business). « Elle existe depuis plus de 50 ans, et accueille des jeunes venant de tous les pays du monde » affirme Lucie Worangu responsable de l’école supérieure, au Cameroun. Selon ses propos, l’université de Strathmore, rivalise les meilleures universités américaines. Environnement propre et aéré, salles de classe confortables, traitement des nobles en vers les apprenants, cette université, « a pour souci de transformer ses étudiants », en des personnes utiles à la société, et contribuant efficacement à l’évolution du monde.
L’étudiante Bate Sibelle ne dit d’ailleurs pas le contraire. Elle va confirmer tout ce que vient d’être relevé par la responsable Lucie. Elle est satisfaite des enseignements qu’elle reçoit depuis janvier 2019, de l’université de commerce de Strathmore.
De toutes les façons, elle a pu émouvoir plusieurs jeunes présent à cette exposition. Parmi eux, beaucoup feront bientôt aussi partie des étudiants de cette école prestigieuse. Ils n'ont pas hésité à se livrer à un concours visant à leur attribuer des bourses d'étude.
Il faut signaler que cette grande école internationale de commerce, forme aussi bien en comptabilité, finance, relations internationales, entrepreneuriat, sciences mathématiques, sans oublier le domaine de la santé, l’hôtellerie, l’énergie, le tourisme et bien d’autres. Il y a également de la place pour des doctorants, comme l’ont si bien évoqué les exposants.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here