Cameroun-Fibe 2019 : Quand le patrimoine et la mémoire se côtoient

0
146
Les autorités traditionnelles ont bel et bien une place de choix au FIBE
La 6e édition du Festival international Bogso Eséka (Fibe), s’ouvre ce lundi 8 avril 2019, à l’esplanade de la gare ferroviaire du chef-lieu du département du Nyong et Kelle, dans la région du centre.
Conférences, forum économique, élection miss Fibe, rencontres initiatiques, projections de film et spectacles culturels. Ce sont là, quelques activités devant meubler l’édition 2019 du Festival international Bogso Eseka (Fibe), qui se déroule à Eseka, jusqu’au 13 avril prochain. Thème majeur de l’évènement : « mémoire et patrimoine ».
Organisé sous le patronage du ministère des arts et de la culture, avec le soutien des ministères de la communication, celui du commerce sans oublier celui du tourisme et des loisirs, le Fibe voudrait, comme le dit Jean-Louis Sagot Duvauroux, un de ses participants, « rétablir la légitimité des savoirs et des institutions nées du Cameroun en général et des Bassas en particulier ».
Après la cérémonie officielle d'ouverture, des Chefs traditionnels du Cameroun, des pays amis et des promoteurs culturels de renom, vont prendre d’assaut l’espace du rendez-vous, pour lesdites rencontres initiatiques. L’interactivité du forum et de la conférence, viendront davantage agrémenter l’évènement et le rendre plus instructif.
Expositions diverses, animations ludiques et festives permanentes, vont ponctuer quotidiennement cette rencontre culturelle, jusqu’au 13 avril 2019. Ainsi par toutes les activités prévues pendant ces six jours, le peuple Bassa sera valorisé, des initiatives de développement soutenues, et des potentialités exposées.
Le Fibe s’impose depuis un certain temps, comme un rendez-vous international, qui se veut annuel.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here