Cameroun – Banque : grève lancée par le personnel de la BICEC

0
133
Le mouvement de protestation débuté ce lundi, 10 juin 2019  dans tous les réseaux Bicec s’effectuera en deux phases. Notamment, dès ce lundi 10 juin au mercredi 12 juin 2019 pour la première phase, et du 24 au 26 juin de la même année, pour la seconde. L’arrêt du travail sera observé durant ces périodes entre 8h30 et 13h30 dans l’ensemble du réseau Bicec.
Ces manifestations souhaitées par l’ensemble des employés ont pour objectif de protester contre le refus du directeur général de la Bicec, d’honorer l’engagement pris au cours de la réunion tripartite ( ministère du travail et de la sécurité sociale, direction générale et représentant du personnel) tenue le 21 décembre 2018 à Yaoundé, de faire octroyer une prime relative à la cession des parts de BPCE, actionnaire majoritaire de la Bicec à un repreneur marocain.
Il ressort de ce mouvement d’humeur annoncé des employés de la Bicec que, malgré les engagements pris et consignés dans le protocole issu de la réunion tripartite du 21 décembre dernier, les négociations relatives à la détermination du montant de la prime de cession librement promise n’ont pas connu d’issues favorables, la tentative de conciliation du personnel au cours d’une autre rencontre toujours tripartite tenue le 29 mai dernier avec les mêmes protagonistes n’a pas obtenu un écho favorable, malgré les efforts fournis par la représentation syndicale pour une sortie pacifique.
Il était question pour cette rencontre de faire le point sur l’avancée des points évoqués dans le protocole d’accord signé au mois de novembre 2018 chez le ministre du travail. Il s’agit entre autres de : l’octroi d’une prime de cession  aux employés, les retours des crédits au personnel, l’optimisation salariale, les horaires de travail, le maintien des emplois des collaborateurs,
Notons que les revendications du personnel de la Bicec porte essentiellement sur l’octroi d’une prime de cession tel que promise par le directeur général. En rappel la dernière proposition émise par les représentants du personnel sur le montant de cette prime a ramené toutes les précédentes ambitions à trois (3) mois de salaire brut versé à chaque employé a déclaré la section syndicale des entreprises de la Bicec dans une adresse au directeur général datant du 03 juin 2019.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here