Cameroun – Crise anglophone : une centaine d’armes saisie aux mains des sécessionnistes

0
176
Archives
Ces armes ont été prises aux Forces de défense et de sécurité par les groupes sécessionnistes, lors des affrontements qui ont lieu dans les régions anglophones.
Récupérer les armes, des mains des sécessionnistes est une stratégie qui, pour les Forces de défense déployées au Nord-Ouest et au Sud-Ouest, peut contribuer à mettre fin au conflit armé qui dure déjà trois ans dans les deux régions en crise.
Lesdites Forces ont donc réussi à saisir une centaine d’armes chez les groupes armés. Ces armes ont été présentées au ministre de la Défense, Joseph Beti Assomo lors de sa récente tournée effectuée dans lesdites régions.
D’après nos sources, parmi les armes récupérées, on compte certaines de fabrication artisanale et d’autres modernes comme des Kalachnikovs, des Fal, des Mils et des Mat 49. Il faut souligner certaines de ces armes ont été prises aux gardiens de prison lors de l’incendie criminelle de la prison de Ndop. Les sécessionnistes avaient attaqué ladite prison dans l’optique de libérer leurs frères d’armes.
Les Forces de défense ont également saisi un important arsenal militaire composé d’armes à feu semi-automatiques, d’appareils de vision nocturne, de lunettes, de bipieds et trépieds pour arme de précision, de chargeurs pour fusils de tireurs d’élite, de tubes containeurs à charge explosive et de produits chimiques constituants des charges explosives de cordons détonateurs, d’interrupteurs d’engins explosifs de minuteurs et autres appareils destinés à la fabrication d’engins explosifs improvisés et d’armes artisanales à feu.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here