Cameroun-France: la police française a chargé les militants de la BAS à Lyon

0
123
Cinq militants du BAS auraient été blessés par la police
La présence effective de Paul Biya à la 6eme conférence de reconstitution des ressources du Fonds mondial de lutte contre le Sida, la Tuberculose et le Paludisme, qui s’est déroulée du 09 au 10 octobre dans la ville de Lyon en France, n’a pas été appréciée par tout le monde. Notamment, de certains opposants à son régime, regroupés au sein de la Brigade Anti-sardinards. Ces derniers ont convergé en grand nombre vers la ville de Lyon, pour organiser des manifestations contre l’homme qui préside aux destinées des camerounais depuis 37 ans.
Concernant ces manifestations, un article paru ce 10 octobre 2019, dans Le journal Numérique Lyonnais Le Progrès, précise que des opposants camerounais «se sont rassemblés sur le pont de la Guillotiere avec la ferme intention d’aller manifester devant l’ Intercontinental hôtel-Dieu ou séjournait le couple présidentiel. Pendant ce temps, plusieurs d’entre eux distribuaient des tracts aux passants, qui n’avaient pas l’air d’être au courant des motivations qui sous-tendent un tel rassemblement. Après avoir été contenu à cet endroit pendant plusieurs heures par la police, ces derniers ont fait fi d’avoir abandonné avant de revenir vers 16 heures (heure de France) vers la place Bellecour. C’est à ce moment qu’ils ont tenté d’accéder à l’hôtel Dieu, avant d’être repoussés par la police ».
Pour le reste, la Bigade Anti-sardinards ne compte pas abandonner la logique contestataire mise en œuvre depuis mercredi dans la ville de Lyon. Ceci, jusqu’à ce que le président de la république retourne au Cameroun.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here